Détection d'un départ de feu

Un incendie peut détruire plusieurs batiments en un temps très court. Détecter les départs de feu le plus rapidement possible est donc crucial, afin de réduire le délai d’intervention des secours. Nous vous proposons plusieurs solutions selon le type de site que vous souhaitez protéger.

Une détection précoce de l’incendie permet d’agir de façon rapide et efficace, et de protéger les personnes et les lieux au plus vite. Le but est d’alerter les secours avant même que le feu soit perçu par l’œil humain. Selon le système installé sur le site, elle se fait soit de façon automatique via un détecteur, soit de façon manuelle si un usager actionne un déclencheur prévu à cet effet. 

Les détecteurs automatiques sont très courants et jouent un rôle essentiel pour la sécurité incendie. Ils vont permettre de détecter au plus vite les risques d’incendie en usant de différentes technologies basées sur l’augmentation de la température ou la présence de fumée. Pendant l’audit de sécurité, nos techniciens vous aideront à identifier la solution la plus adaptée aux caractéristiques de votre site. 

Différents types d’appareils pour la détection d’un départ d’incendie :

  • Les détecteurs de fumées : Boitiers de petite taille fixé au plafond ou au mur et très répandus chez les particuliers, ils repèrent la présence de fumée dans l’air. Ils combinent deux fonctions : la détection de fumées, et l’alerte sonore des occupants du site pour leur permettre de réagir au plus vite. Ils sont aussi nommés Détecteur Avertisseur Autonome de Fumée (DAAF). 

Ce type de détecteur peut être basé sur différentes technologies :

  • Les détecteurs de fumée ponctuels utilisent l’effet Tyndall : ils analysent l’altération de la lumière au voisinage de leur point d’implantation.
  • Les détecteurs de fumée linéaires fonctionnent suivant le même principe, en analysant l’atténuation d’un faisceau de lumière par la fumée.
  • Les détecteurs de fumée par aspiration prélèvent des échantillons d’air dans les zones à analyser. Ils sont très courants dans les lieux difficiles d’accès.
  • Les détecteurs de flamme

Ils détectent le rayonnement produit par les flammes. Ils sont donc moins précoces qu’un détecteur de fumée car ils ne détectent le feu qu’une fois qu’il est déclaré, mais permettent de donner l’alerte et d’intervenir dès que celle-ci est donnée. 

  • Les détecteurs de chaleur 

En général couplés à des détecteurs de fumée, ils sont utilisés dans le cas d’un site où les détecteurs de fumée risqueraient de déclencher une alarme intempestive, par exemple dans le cas d’un local poussiéreux ou si les activités présentes génèrent de la fumée. 

En cas de détection d’incendie, les informations sont relayées et analysées en quelques secondes par l’Equipement de Contrôle et de Signalisation (ECS), puis transmises rapidement au Centralisateur de Mise en Sécurité Incendie (CMSI), faisant partie du SSI (Système de Sécurité Incendie). 

L’objectif de ce type de système est de pouvoir mettre en sécurité les personnes présentes et le batiment. Les alarmes incendie déclenchées vont alerter les personnes en charge de la protection incendie et prévenir les personnes présentes dans les locaux avec des messages sonores d’évacuation. Le CMSI s’occupe également des DAS (Dispositif Actionné de sécurité) et va permettre l’ouverture des exutoires pour le désenfumage ainsi que la fermeture automatique des portes coupe-feu.

Nos équipes vous recontactent en moins de 24h

Confiez-nous la sécurité et la conformité de vos sites

Securidom accompagne les entreprises dans leur stratégie de sécurité depuis plus de 30 ans.
Securidom est un acteur national, spécialiste des départements d'outre-mer.

Comme 6000 clients en France et outre-mer,
faites confiance à Securidom pour protéger votre entreprise.